Jeudi 9 janvier dernier, Eric Andrieu a accompagné le Président de la République lors de son déplacement à Toulouse. Une visite dans la capitale régionale placée sous le thème du « choc de simplification » et qui s’est déroulée en deux temps.

Tout d’abord la signature avec Pierre Cohen, Maire de Toulouse, du protocole de cession du site Guillaumet à Toulouse Métropole. Ce lancement de projet concrétise la plus grosse opération foncière publique de France. A terme, ce ne sont pas moins de 6,32 millions d’euros qui seront investis par la collectivité qui bénéficie ainsi d’une décote de 61%. L’économie dégagée permettra de bâtir 700 logements, des équipements et des commerces. Une telle opération, rendue possible grâce à la loi Duflot, est la première du genre depuis l’entrée en vigueur de la loi relative à la mobilisation du foncier public.

Au siège d’ATR, leader mondial des avions à hélices, le président, entouré des ministres de l’économie, Pierre Moscovici, du logement, Cécile Duflot et du ministre délégué aux anciens combattants Kader Arif, le local de l’étape , est venu donner le cadre dans lequel va travailler le gouvernement pour mettre en œuvre le choc de simplification. Une politique qui a pour but de supprimer les coûts générés par les lourdeurs administratives, les redondances et la complexité des procédures auxquelles sont soumises les entreprises, notamment dans gestion de la paie des employés et les déclarations destinées à la myriade d’organismes qui collectent les cotisations sociales.

Au terme de cette visite Eric Andrieu déclarait avoir rencontré « une volonté, un cap, un politique claire et balisée… rendez-vous dans quelques mois pour les résultats ! »