13-06-2017

J’ai voté en faveur du rapport concernant l’accroissement de l’engagement des partenaires et la visibilité dans l’exécution des Fonds structurels et d’investissement européens, la politique de cohésion étant le principal instrument d’investissement de l’Union en faveur de la croissance avec un budget de 351,8 milliards d’euros. Cette politique a une incidence sur les régions et les citoyens européens puisqu’elle a été, dès sa création, un outil clé pour réduire les écarts de développement entre les différentes régions européennes et soutenir l’économie par des investissements, en particulier dans les régions où les investissements nationaux sont insuffisants. Les investissements de cette politique et le cofinancement national représentaient 15% de l’investissement public total dans l’UE 28, dans certains États membres allant de 60 à 80%. Les instruments de la politique de cohésion se sont révélés des outils utiles et efficaces pour canaliser le financement vers les régions les plus pauvres et dans les zones les plus touchées par la crise économique, en investissant dans des secteurs clés pour la croissance et l’emploi. Les rapports officiels montrent qu’au cours de la période 2007-2013, un million d’emplois ont été créés grâce à cette politique, soit un tiers de la création nette totale d’emplois de l’UE.