Communiqué de presse – 23/09/201

A la suite des intempéries qui se sont abattues dans l’Hérault et le Gard ces derniers jours, détruit des centaines d’hectares de terres agricoles et fragilisé des dizaines d’exploitations, Eric Andrieu se félicite de la rapidité avec laquelle Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, est intervenu pour apporter son soutien aux agriculteurs sinistrés et déclencher le processus de classement en « calamité agricole ».

L’eurodéputé considère que « la rapidité des décisions des pouvoirs publics face à de telles catastrophes est essentielle dans la mise en œuvre du processus des mesures de soutien car elle autorise le déblocage rapide de nombreux dispositifs de solidarité, y compris communautaires ».

En marge de mesures comme le dégrèvement de la taxe sur le foncier non bâti pour les parcelles touchées et la prise en charge de cotisations sociales par la mobilisation de l’enveloppe de crédits d’action sanitaire et sociale qui est allouée aux MSA, Eric Andrieu rappelle que dans le cadre de la négociation sur la nouvelle Politique Agricole Commune, il a déposé et fait adopter une série d’ amendements qui permettent de financer « la reconstitution du potentiel agricole endommagé par des catastrophes naturelles et la mise en place de mesures de prévention appropriées ». Cela vise bien évidemment la catastrophe climatique survenue la semaine passée.

« Il est maintenant nécessaire que les Etats membres et les collectivités se saisissent de cette nouvelle opportunité pour obtenir, aussitôt que possible, les fonds dédiés en provenance du budget communautaire » ajoute l’Eurodéputé qui tient à adresser « ses plus sincères condoléances aux familles des trop nombreuses victimes des pluies exceptionnelles qui ont frappés le Gard et l’Hérault ».