Communiqué de presse d’Eric Andrieu- 12/05/2015

Le Député Eric Andrieu se félicite des 7 millions d’euros qui ont été accordés, dans le cadre des fonds européens FEADER, au département de l’Aude pour inciter les agriculteurs à recourir ou à maintenir des pratiques favorables à la biodiversité ou à la préservation de l’environnement.

Rappelons qu’en septembre 2014 Eric Andrieu, très engagé dans les discussions autour de la PAC, avait été désigné rapporteur pour le Groupe des Socialistes et des Démocrates sur la révision de l’actuelle règlementation sur la production et l’étiquetage des produits biologiques.

Le principal enjeu de cette modification est de favoriser le développement de l’agriculture biologique, occupant encore une place trop marginale dans les surfaces cultivées en Europe (5% des surfaces de SAU), afin de lui permettre de répondre à une demande croissante des consommateurs en produits biologiques (qualité, durabilité, emploi).

L’agriculture biologique dispose d’un énorme potentiel pouvant aider à refonder une politique agricole et alimentaire, compétitive et durable, bonne pour la santé, créatrice d’emplois et de valeur ajoutée pour tous les territoires, en cohérence avec toute une série d’initiatives plus larges comme l’Europe 2020, la préservation de la biodiversité, la lutte contre le réchauffement climatique …

L’Eurodéputé travaille actuellement avec l’ensemble des acteurs de la Région Languedoc-Roussillon intéressés sur ce sujet passionnant et porteur d’avenir non seulement pour les agriculteurs mais aussi l’ensemble des citoyens.