Communiqué de presse d’Eric Andrieu – 05/04/2016

Dans une question écrite prioritaire adressée à l’exécutif européen, Eric Andrieu presse la Commission européenne de débloquer des fonds pour financer les mesures anti-crise décidées le 13 mars dernier.

Bruxelles – Alors qu’elle vient de préconiser une baisse de 1,36 % des paiements directs pour constituer la réserve de crise du budget agricole de 2017, l’eurodéputé Eric Andrieu urge la Commission européenne de débloquer de l’argent frais dès à présent pour venir en aide aux agriculteurs touchés par la crise.

Dans une question écrite prioritaire, adressée lundi 4 avril au Commissaire Hogan, l’eurodéputé du Sud-Ouest, demande à la Commission de faire état de ses marges actuelles d’exécution budgétaire et à quelle échéance la Commission compte-t-elle débloquer ces fonds.

« Les mesures décidées le 13 mars dernier lors du Conseil agricole européen resteront lettres mortes si la Commission ne met pas la main à la poche ! » prévient Eric Andrieu. Pour le Vice-président de la Commission Agriculture du Parlement européen, «il est indispensable que l’exécutif européen soutienne les organisations de producteurs et les organisations interprofessionnelles dans leur mise en œuvre de la mesure de la gestion volontaire des volumes conformément à l’article 222 de l’OCM (1308/2013) », avant d’ajouter : « seules, elles n’arriveront pas à rééquilibrer les marchés et faire remonter les prix! » 

Pour Eric Andrieu, « la sortie de crise, en particulier dans le secteur du lait, passe par une discipline européenne sur les volumes produits, mais aussi par des crédits suffisants que doit débloquer la Commission pour inciter les agriculteurs à réduire leur production. »

Avant de conclure: « Les annonces de mars doivent être suivies d’effets ! Les agriculteurs attendent de Bruxelles des mesures concrètes à effets immédiats ! »

La Commission européenne dispose de trois semaines pour répondre à l’eurodéputé

——————————————

Question écrite prioritaire d’Eric Andrieu  adressée à la Commission européenne : Financement des mesures pour faire face à la crise agricole

Lors du Conseil Agricole européen du 13 mars 2016, la Commission européenne a proposé une série de mesures pour venir en aide aux agriculteurs européens touchés par la crise.

Quelles ressources budgétaires prévoit la Commission européenne d’utiliser pour financer ces mesures, en particulier pour soutenir la mise en œuvre de la mesure de la gestion volontaire des volumes conformément à l’article 222 de l’OCM (1308/2013) par les organisations de producteurs et les organisations interprofessionnelles? La Commission peut- elle nous faire état de ses marges actuelles d’exécution budgétaire ? Au vu de l’urgence de la situation, à quelle échéance la Commission compte-t-elle débloquer ces fonds ?

——————————————

Question écrite prioritaire Eric Andrieu Crise agricole