Le Parlement européen a adopté aujourd’hui le programme de financement « droits et valeurs », ce dont les eurodéputés socialistes et radicaux de gauche se félicitent. Ce dernier est la fusion de plusieurs programmes de financement relatifs aux droits des citoyens.
Pour Sylvie Guillaume, vice-Présidente socialiste du Parlement européen, « l’Europe est attaquée par les nationalistes et les eurosceptiques de tous bords. L’intolérance monte et remet en cause le sentiment d’appartenance à un espace commun. Pour ces raisons, il était urgent de soutenir le dialogue entre Européens et de renforcer la compréhension mutuelle grâce à un programme doté d’un budget à la hauteur ».

Après quatre trilogues, un accord partiel avait pu être trouvé le 6 mars dernier sur le Programme « Citoyens, Égalité, Droits et Valeurs » ; ce dernier s’articule autour de quatre objectifs :
– protéger et promouvoir la démocratie et l’État de droit ;
– promouvoir l’égalité et les droits ;

– promouvoir l’engagement des citoyens, leur participation à la vie démocratique de l’UE et le travail de mémoire ;
– lutter contre la violence, y compris fondée sur le genre.
« Nous nous félicitons d’avoir imposé au Conseil la mise en place d’un instrument de soutien aux organisations de la société civile. Quand des États bafouent l’état de droit, notre responsabilité est de soutenir la démocratie avec l’aide de la société civile » insiste l’eurodéputée.
« Je me réjouis également que l’actuel Programme « Europe des citoyens » ait pu être préservé, dans toutes ses dimensions (travail de mémoire, engagement citoyen et soutien aux jumelages) ; il permet de faire vivre la citoyenneté européenne au quotidien et au cœur des territoires ».

« La prochaine bataille sera d’abord et avant tout budgétaire, car cet accord n’est que provisoire, puisque les aspects budgétaires doivent encore être réglés dans les négociations sur le cadre financier pluriannuel pour 2021-2027. La prochaine législature sera déterminante pour faire aboutir ces victoires », conclut Sylvie Guillaume.