Mardi 26 mars 2019, le Bureau National du Parti Socialiste a statué sur les 40 femmes et hommes qui intégreront la liste commune conduite par Raphaël GLUCKSMANN en vue du prochain scrutin européen. Sylvie GUILLAUME, vice-présidente du Parlement européen, originaire de Rhône-Alpes Auvergne, et l’Audois Eric ANDRIEU, ont tous deux été désignés en binôme pour représenter la tête de liste des socialistes. L’eurodéputé du Sud-Ouest se félicite de cette décision et se dit « très fier de participer aux combats communs pour l’avenir de l’Europe ».

Conscient que son travail, en tant que rapporteur sur la réforme de la PAC, et ses combats, en tant que Président de la Commission Pesticides, contre Monsanto et les géants de l’agrochimie, ont plaidé pour lui, Eric Andrieu souligne: « Si la France veut peser à Bruxelles, il faut en finir avec cette habitude de turn-over. Au sein du Parlement européen, nous avons l’habitude de dire qu’il y a un mandat pour apprendre, un pour agir, et un pour transmettre. C’est ce que font les Allemands depuis longtemps et c’est ce qui explique leur influence prépondérante au sein des institutions ».

Le Vice-président des sociaux-démocrates européens appelle « à un grand rassemblement de tous les socialistes derrière la liste que mènera Raphaël GLUCKSMANN », persuadé que « nous sommes aujourd’hui aux prémices d’une renaissance d’une nouvelle gauche ». Pour Eric Andrieu : « Les Français sont en droit d’attendre une alternative aux populistes nombrilistes et au néolibéralisme d’Emmanuel Macron ».