Pour les eurodéputés Eric Andrieu et Marc Tarabella la nouvelle proposition de la Commission européenne de renouveler l’autorisation du glyphosate pour 5 ou 7 ans est inacceptable.

STRASBOURG – Suite au vote du Parlement européen, la Commission a décidé de revoir sa copie en proposant aux 28 un renouvellement du glyphosate, pour une période réduite de cinq à sept ans au lieu des dix ans prévus initialement.

« Ce n’est pas sérieux ! » estiment les eurodéputés français Eric Andrieu et belge Marc Tarabella. « Il ne s’agit pas de renouveler mais d’interdire l’utilisation du glyphosate. »

Avant d’ajouter : « Une fois de plus, la Commission ne prend pas la mesure de la situation et n’applique pas le principe de précaution. Elle est pourtant censée être garante de l’intérêt général de l’Union, et donc de la santé des 500 millions d’européens ! »

Les députés européens ont pourtant « clairement indiqué à la Commission européenne la direction de la sortie en excluant toute référence à un possible renouvellement », soulignent les eurodéputés PS Marc Tarabella et Eric Andrieu.

Eric Andrieu et Marc Tarabella suivront de près les résultats du Comité PAFF et proposeront ce mercredi 25 octobre en réunion de Groupe S&D la mise en place d’une Commission spéciale pour faire toute la lumière sur les Monsantopapers et sur le processus d’évaluation des agences européennes.

 

Contact presse :

Bureau d’Éric Andrieu, Raphaël Delarue : + 32 486 359 463

Bureau de Marc Tarabella, Emmanuel Foulon : + 32 497 594 186