Communiqué de presse d’Eric Andrieu – 27/04/2016

Pour l’eurodéputé du Sud-ouest, la nouvelle offensive des anti foie gras, jeudi 12 mai prochain au Parlement européen, est tout sauf une surprise.

Bruxelles – Trois ans et demi après avoir demandé l’interdiction du gavage pour la production de foie gras[1], et un an après avoir exigé du Parlement européen de ne plus servir du foie gras, les anti foie gras sont de nouveau à la manœuvre.

L’Intergroupe bien-être animal du Parlement européen[2] prévoit en effet de tenir sa prochaine réunion sur « Le gavage des oiseaux pour la production de foie gras ». L’évènement aura lieu le jeudi 12 mai au Parlement européen à Strasbourg. « En pleine crise, la filière avicole n’avait pas besoin de ça ! » s’emporte l’eurodéputé socialiste.

« De énièmes contre-vérités seront à nouveau assenées pour jeter le discrédit sur les producteurs de foie gras et le métier d’éleveur », soupire Eric Andrieu.

Avant d’ajouter : « Soyons clair : ces ayatollahs du bien-être animal veulent la fin de l’élevage en France !»

Le Vice-président de la Commission Agriculture du Parlement européen prend date : « Je serai présent à cette réunion pour combattre les idées reçues, comme celle qui voudrait que les canards souffrent lors du gavage. Je défendrai la légalité de ce produit phare de la gastronomie française », prévient l’eurodéputé de l’Aude, « le mets festif préféré des Français », rappelle-t-il.

 

Contact presse: Raphaël Delarue + 32 486 359 463

[1] http://stop-foie-gras.com/des-eurodeputes-demandent-l-interdiction-du-gavage-pour-la-production-de-foie-gras

[2] http://www.animalwelfareintergroup.eu/