Suite aux inondations  dans de nombreux Etats membres de l’Union européenne – Allemagne,  Autriche, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, ainsi que récemment la France et l’Espagne – le Parlement européen a débattu et voté une résolution déposée et signée  par Eric Andrieu et d’autres députés.

Vous trouverez ci-dessous le texte de son intervention ainsi que le lien vers la résolution votée par le Parlement européen le 3 juillet dernier.

Des inondations d’une ampleur exceptionnelle ont durement frappé plusieurs Etats membres de l’Union.

Au lendemain de celles qui ont touché le sud-ouest de la France, je me suis rendu sur place et ai pu constater l’étendue considérable des dégâts causés: infrastructures endommagées, logements dévastés, entreprises saccagées, terres agricoles ravagées, patrimoine naturel et culturel détruits.

Face à ces catastrophes naturelles, je veux avant tout exprimer ma solidarité et mon soutien aux régions européennes touchées, aux personnes sinistrées et aux familles des victimes. Je tiens également à saluer les efforts déployés par les équipes de sauveteurs, les Etats et les collectivités locales pour venir en aide aux territoires affectés.

Il nous appartient d’apporter la solidarité européenne notamment à travers le FEDER, le FEADER, et surtout le Fonds de solidarité de l’Union européenne (FSUE).

En votant cette résolution, j’appelle la Commission à prendre des mesures pour que les fonds nécessaires soient versés de façon aussi rapide, efficace et souple que possible. Mais aussi à proposer immédiatement un nouveau règlement sur le FSUE, qui permettrait aux pays concernés de préfinancer leurs programmes de reconstruction, et surtout d’en faire un instrument plus efficient et flexible, propre à répondre aux nouveaux défis liés au changement climatique.

Pour lire la résolution votée par le Parlement européen, cliquez ici.