Pages Navigation Menu

Site d'Eric Andrieu - Député européen

L’Espace sur terre

L’Espace sur terre

Dans la perspective de la future PAC post 2020, l’eurodéputé Eric Andrieu organisait hier à Bruxelles l’évènement « L’Agriculture : une nouvelle frontière pour la politique spatiale européenne ».

 

BRUXELLES – Mardi 6 mars, se tenait au Parlement européen la conférence sur le thème « L’Agriculture : une nouvelle frontière pour la politique spatiale européenne », en présence de Pierre Delsaux, directeur-général adjoint GROW (Internal Market, Industry, Entrepreneurship) de la Commission européenne, d’Hervé Pillaud, agriculteur-éleveur & Président du  pôle innovation R&D des Pays de la Loire dans le réseau des Chambres d’agriculture, de Maurice Borgeaud, Chef du département «Sciences, Applications et Technologies du futur » (ESA), de Gérard Dedieu, investigateur principal au Centre d’Études Spatiales de la Biosphère & ingénieur au CNES et de David Hello, co-créateur et Directeur Général de TerraNIS.

« L’objectif de cet évènement était de souligner les multiples synergies possibles entre l’Agriculture et la politique spatiale en Europe. L’Union doit amplifier ces synergies afin de répondre aux défis de l’environnement, du climat, de l’évolution démographique et de la productivité. Il en va de notre modèle agricole » souligne Eric Andrieu, porte-parole des sociaux-démocrates pour l’Agriculture, à l’origine de l’évènement. Pour l’eurodéputé socialiste, « les outils de l’agriculture de précision sont aujourd’hui en mesure d’optimiser les pratiques agricoles au profit des agriculteurs, de la santé et de l’environnement. Il est impératif d’en démocratiser l’accès dès la prochaine réforme de la PAC. ».

En inauguration de la conférence, l’eurodéputé Vincent Peillon a lui aussi rappelé que « ce sujet constitue un enjeu essentiel pour l’avenir de notre future PAC et pour la politique de développement menée par l’Union ».

Pierre Delsaux, directeur-général adjoint GROW, a présenté la « stratégie de l’espace » de la Commission européenne, rappelant que 10% à 15% de l’activité économique européenne dépend aujourd’hui de l’espace. Il s’agit pour lui d’un vecteur essentiel pour les services et la croissance, en particulier dans le secteur agricole (équipements de précision par exemple).

De son côté, Hervé Pillaud, agriculteur dans l’ouest de la France, a appelé à un meilleur accès aux nouvelles technologies pour les petites et moyennes exploitations.

Enfin, David Hello, directeur général de TerraNIS, a insisté sur l’accompagnement offert aux exploitants par son entreprise, tant en termes de production agricole que sociaux, environnementaux et sociétaux. Il a également enjoint les décideurs politiques de l’UE à renforcer leur soutien à ce secteur d’avenir.

En conclusion, Pierre Delsaux, directeur général adjoint GROW, a rappelé que « la question n’est pas de savoir si les liens entre agriculture et politique spatiale vont se faire, mais quand et comment ». Les intervenants ont promis de se retrouver à Marseille pour l’« European Space Week/Space Solutions, Galileo Masters, EU- GNSS User Assembly » organisée par la Commission européenne du 3 au 7 décembre.

 

Contact presse : Raphaël Delarue : + 32 486 359 463