Pages Navigation Menu

Site d'Eric Andrieu - Député européen

Non au dumping alimentaire !

Non au dumping alimentaire !

Le Parlement européen a voté aujourd’hui un rapport contre la qualité différente des produits vendus en fonction de l’endroit où l’on se trouve dans l’UE.

 

Strasbourg – Ce jeudi 13 septembre, le Parlement européen a adopté, à une large majorité, le rapport d’Olga Sehnalová (S&D, CZ) sur ‘Les produits de qualité différenciée sur le marché intérieur’. Dans cette résolution, les députés rappellent l’existence de disparités entre les produits commercialisés et distribués sur le marché unique sous le même nom de marque et avec un même emballage (‘double qualité’). Les cas concernent des denrées alimentaires (bâtonnets de poisson, soupe instantanée, café et sodas), des détergents, des produits cosmétiques et des produits destinés aux bébés.

« Il ne devrait pas y avoir plusieurs Europe, avec des citoyens de première et de seconde zone », dénonce l’eurodéputé PS Eric Andrieu. Avant d’ajouter : « Il y a une seule Europe, un seul marché intérieur, avec des règles identiques qui doivent s’appliquer à tous. Tous les Européens ont droit à la même protection surtout lorsqu’il s’agit des denrées alimentaires et donc de santé humaine. La santé d’un Européen ne vaut pas moins à l’Est qu’à l’Ouest, au Nord qu’au Sud. »

Pour le Vice-Président des sociaux-démocrates européens : « L’existence de disparités entre les produits commercialisés et distribués sur le marché unique sous le même nom de marque et avec un même emballage est inacceptable ! »

Face à ce scandale, les eurodéputés demandent aux autorités nationales des 28 et la Commission européenne de se coordonner pour une meilleure coopération transfrontalière et un partage des données plus efficace sur ces produits.

« Il est fondamental de lutter contre le double niveau de qualité au sein de l’espace européen ! » souligne Eric Andrieu.

Avant de conclure : « Nous demandons à la Commission européenne de mesurer le degré de gravité du problème en complétant sa communication d’avril dernier et de publier des résultats au plus tard à la fin de cette année. »

 

 

Contact presse : Raphaël Delarue : + 32 486 359 463