Pages Navigation Menu

Site d'Eric Andrieu - Député européen

Visite solidaire du député européen Éric Andrieu

Visite solidaire du député européen Éric Andrieu

Les échanges avec le député européen Éric Andrieu ont été constructifs. Ce fut l’occasion d’aborder tous les problèmes et d’apporter les meilleures réponses possibles.

Visite solidaire du député européen Éric Andrieu Comme tous les vendredis, les Tamaritiens, cette association fondée il y a plus de 30 ans par Daniel Marco qui en est à nouveau l’actuel président, vient en aide aux plus démunis. Les 80 bénévoles s’activent à tour de rôle dans leur local non loin de la gare pour préparer les colis de vêtements pour les bénéficiaires. Ce jour-là, en présence de Cécile et de Bruno…

L’élu s’est rendu dernièrement chez les Tamaritiens qui œuvrent auprès des plus démunis.

Comme tous les vendredis, les Tamaritiens, cette association fondée il y a plus de 30 ans par Daniel Marco qui en est à nouveau l’actuel président, vient en aide aux plus démunis. Les 80 bénévoles s’activent à tour de rôle dans leur local non loin de la gare pour préparer les colis de vêtements pour les bénéficiaires. Ce jour-là, en présence de Cécile et de Bruno Prom, membres du bureau de l’association, et du maire Édouard Rocher, les Tamas recevaient la visite du député européen Éric Andrieu. À l’origine de cette visite, les bonnes relations qu’entretiennent Éric Andrieu, Bruno et Cécile Prom, comme ils l’expliquaient : « On connaît Éric personnellement, on lui a expliqué quelles étaient nos actions et notre façon de fonctionner, avec les pièces de théâtre, la distribution des colis, les collectes avec la banque alimentaire, les subventions municipales et autres. On est une petite association qui a à faire face à une demande grandissante». Le 19 août prochain, l’association organisera d’ailleurs une collecte devant les magasins comme elle l’a déjà fait en novembre au nom des Tamaritiens, avec l’accord de la Banque Alimentaire de l’Aude.

345 bénéficiaires

Les Tamaritiens gèrent 345 bénéficiaires : 60 % sont de Coursan, le reste des communes voisines, Armissan, Salles, Vinassan, Fleury et Cuxac. «En plus de nos activités habituelles de distribution des colis alimentaires les jeudis, et les vêtements (poussettes, meubles, etc.), on a organisé un partenariat avec l’association Idéal de Narbonne. Ils ont réparé gratuitement une vingtaine de vélos adultes et enfants, en provenance de la mairie de Coursan. Enfin, on prépare une nouvelle pièce de théâtre prévue pour le mois d’avril 2018 : « Le fils de la bonne vigne » en partenariat avec l’école d’œnologie Pierre-Reverdy », rappellent les responsables. Éric Andrieu a écouté attentivement le maire Édouard Rocher qui a expliqué le rôle que la mairie jouait auprès de l’association, et a pu se rendre compte en direct du fonctionnement des Tamas, des difficultés et nouvelles contraintes auxquelles l’association va devoir faire face, et voir dans quelle mesure les Tamaritiens peuvent prétendre à une éventuelle aide européenne pour faire face à la demande grandissante et pouvoir continuer à jouer le rôle essentiel qu’elle assure auprès des plus démunis.

 

Source : Jounal l’Indépendant, parution le 27 juon 2017.