Communiqué de presse – 16/01/2014

Par 385 voix contre 201, ce jeudi 16 janvier le Parlement européen a adopté le rapport du socialiste Matthias Groote, qui en confirmant l’avis négatif de l’EFSA, s’oppose à l’adoption de la décision du Conseil, relative à la mise sur le marché à des fins de culture, le maïs génétiquement modifié Zea mays L 1507, résistant à des parasites de l’ordre des lépidoptères.

La délégation socialiste française se félicite du rejet de cette variété OGM, traduisant la préoccupation d’une très grande majorité de citoyens européens vis à vis des cultures OGM, en raison de leurs risques pour la santé et l’environnement.

Eric Andrieu considère que « cette décision confirme au nom du principe de précaution, la décision du gouvernement français de maintenir son moratoire interdisant la cultures des OGM sur le territoire national ».