Communiqué de presse d’Eric Andrieu – 30/09/2015

C’est entendu, pour Nadine Morano, qui dérape avec la même aisance qu’elle simplifie les choses, la France est un pays de race blanche et de culture judéo-chrétienne. Comme si cela ne suffisait pas, elle réitère ses propos, ce matin, sur Europe 1. La manœuvre est grossière car dans cette course effrénée des « Républicains » derrière le Front National, à la fois ridicule et vaine, les électeurs qui choisiront de porter leurs suffrages vers les candidat(e)s extrémistes préféreront toujours la blonde authentique à sa pâle copie. Les coups de communication pour acquérir de la notoriété ne peuvent pas tout justifier.

 Ces propos sont infâmes, ignobles et indignes d’une élue et ancienne Ministre de la République. Ils dégradent la République, hypothèquent le vivre-ensemble et falsifient l’histoire de notre pays en utilisant des critères absurdes qui ont justifiés l’innommable.

 Ceux qui les prononcent ne méritent pas de servir la République. Enfin, je conseillerais à l’intéressée de mettre la même énergie à reprendre ses cours d’histoire de France, elle y croiserait peut-être le génie littéraire et politique d’un grand Français, Léopold Sedar Senghor, qui lui rêvait « d’un monde de soleil dans la fraternité de »ses « frères aux yeux bleus ».