Communiqué de presse d’Eric Andrieu (S&D) et Jean-Paul Denanot (S&D) – 14/06/2016

En marge de la 5ème semaine européenne de l’abeille, des eurodéputés lancent un signal d’alarme et appellent à un plan européen d’urgence pour le repeuplement des abeilles en Europe.

Bruxelles – Dans le cadre de la 5e édition de la semaine européenne des abeilles plusieurs eurodéputés ont tenu à attirer l’attention sur la gravité de la disparition des abeilles et de l’ensemble des pollinisateurs. « Dans certaines régions d’Europe, le taux de mortalités des abeilles atteint les 80% », s’alarme l’eurodéputé Eric Andrieu.

Pour le Vice-président de la Commission Agriculture du Parlement, les abeilles occupent pourtant une place essentielle dans notre écosystème : «Leur rôle de pollinisateur les rend indispensables à la préservation de la biodiversité et donc à notre sécurité alimentaire. »

Le 26 février dernier l’IPBES (Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services) a rendu un rapport sur les effets du déclin des abeilles sur la sécurité alimentaire dans le monde. La production alimentaire serait en régression de 8%, alors que la population mondiale devrait s’accroitre de 50% d’ici la fin du siècle. «  80% des cultures à travers le monde sont dépendantes de l’activité des d’insectes, au premier rang desquels les abeilles domestiques et sauvages », rappelle l’eurodéputé Jean-Paul Denanot,  « En Europe, pour satisfaire la pollinisation des cultures, il manque aujourd’hui 13 millions de ruches. »

A l’instar de ce qu’a fait l’Observatoire Français d’Apidologie, les deux eurodéputés socialistes appellent à la création d’un programme européen dédié à la régénérescence des colonies d’abeilles et à la structuration de la filière apicole. « Le repeuplement des abeilles en Europe passe par la restauration des écosystèmes et l’interdiction progressive des pesticides en agriculture », souligne Jean-Paul Denanot.

« À terme, nous devons arriver à tendre vers le zéro pesticide », ajoute Eric Andrieu. « La politique agricole commune du XXIème siècle sera écologiquement intensive ou ne sera pas », conclut l’eurodéputé de l’Aude.

 

Contact presse:

Bureau Eric Andrieu : Raphaël Delarue, + 32 486 359 463

Bureau Jean-Paul Denanot : Julie Chupin, + 33 6 72 42 12 82