Monsieur le Président, Madame la Commissaire,

Notre Prix Sakharov, le docteur Mukwege, a déjà été cité dans ce débat. Que nous dit-il? Il nous dit la nécessité d’une réglementation ambitieuse pour rompre le lien entre les minerais et les conflits. C’était l’an dernier.

Le mois dernier, avec la résolution commémorant le dramatique effondrement du Rana Plaza au Bangladesh, nous réclamions des textes législatifs juridiquement contraignants sur le devoir de diligence, la traçabilité et la transparence de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, pour améliorer les conditions de travail, de santé et de sécurité des travailleurs.

Demain, nous aurons l’occasion de mettre en cohérence nos paroles et nos actes en adoptant un texte qui garantira un approvisionnement du marché européen pleinement responsable, avec un impact réel et positif sur le terrain.

C’est pourquoi j’appelle tout particulièrement nos collègues libéraux et du PPE à être cohérents en votant les amendements que nous avons déposés, pour faire prendre à l’Union européenne le chemin vers plus de protection des droits et des êtres humains, en application de ses principes et de ses valeurs.

Retrouvez ici le communiqué de la DSF !