Pages Navigation Menu

Site d'Eric Andrieu - Député européen

La Façade du Parlement européen n’est pas un paillasson!

La Façade du Parlement européen n’est pas un paillasson!

Veuillez trouver ci-joint la lettre adressée ce jour par les eurodéputés Eric Andrieu et Marc Tarabella au Président du Parlement européen M. Antonio TAJANI dans laquelle ils demandent à ce que des sanctions soient prises contre l’organisation pro-pesticides European Crop Protection qui a utilisé mardi 24 octobre la façade du Parlement européen pour projeter du matériel de communication pro-glyphosate.

***

 

Antonio TAJANI

Président du Parlement européen

PHS 09B111

Rue Wiertz 60

B-1047 Bruxelles

 

Objet : Utilisation de la façade du Parlement européen

Bruxelles, le 06 novembre 2017

Monsieur le Président,

Mardi 24 octobre, à la suite du vote du Parlement européen, et à la veille de la réunion du Comité permanent des plantes, des animaux, des denrées alimentaires et des aliments pour animaux (PAFF), afin d’aborder la question du renouvellement de l’autorisation du glyphosate, l’organisation pro-pesticides European Crop Protection a projeté sur la façade du Parlement européen du matériel de communication qui peut être assimilé à une véritable propagande en faveur de l’utilisation de ce produit.

Cette projection a fait l’objet par cette même organisation d’une vidéo fortement relayée et commentée sur les réseaux sociaux : https://www.youtube.com/watch?v=Ldup8sWegRE

Au-delà de la controverse autour de ce produit reconnu comme probablement cancérigène pour l’homme par l’OMS, en tant que Parlementaires, nous nous insurgeons, pour des raisons tant éthiques que morales, contre cette projection et souhaiterions être informés des éléments suivants :

  • Cette utilisation de la façade du Parlement européen a-t-elle été autorisée par les services du Parlement européen ? Si oui, à quel niveau ? 
  • Si tel n’a pas été le cas, quels sont les sanctions que prévoit le Parlement européen vis-à-vis de cette organisation ?

En effet, à nos yeux, l’utilisation de cette projection sur la façade de notre institution constitue une insulte pour la démocratie et pour les 500 millions de citoyens que notre Parlement représente, et en particulier le million d’entre eux qui ont saisi l’exécutif européen dans le cadre d’une initiative citoyenne européenne sur ce sujet précis.

Ce faisant, elle décrédibilise notre action et fait la part belle aux eurosceptiques, donnant l’image d’une Europe au service des lobbyistes des grandes multinationales.

À l’instar de ce qui a été décidé le 28 septembre par la Conférence des Présidents vis-à-vis de Monsanto, nous demandons au Parlement européen de prendre les mesures qui s’imposent pour faire respecter notre institution.

En vous remerciant de l’attention que vous porterez à cette demande, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre très haute considération.

 

Eric Andrieu                                                               Marc Tarabella

Député européen                                                         Député européen