Communiqué de presse d’Eric Andrieu – 10/05/2016

Les eurodéputés demandent à Bruxelles une stratégie européenne pour les régions montagneuses.

Strasbourg – Le Parlement européen a adopté ce mardi 10 mai, à une large majorité (553 +, 63-, 49 abst.), un rapport[1] sur la politique de cohésion en zones de montagne.

Dans ce rapport, les parlementaires européens, exigent de Bruxelles une meilleure coordination des politiques menées. « Nous demandons à la Commission européenne de mettre en place une politique ambitieuse pour les régions montagneuses« , souligne l’eurodéputé Eric Andrieu. « À ce jour, force est de constater qu’il n’existe pas de véritable stratégie européenne pour la montagne. » déplore-t-il.

« Les régions montagneuses sont aujourd’hui confrontées à de nombreux problèmes, comme leur difficulté d’accès, le faible nombre d’offres d’emploi, le vieillissement de la population, le manque de connectivité, sans parler des impacts liés au changement climatique. Autant de défis fondamentaux qui nécessitent une action vigoureuse des pouvoirs publics », explique Eric Andrieu.

L’eurodéputé du Sud-Ouest plaide notamment pour « un meilleur accès des zones de montagnes aux financements européens, afin de maintenir la diversification et la complémentarité des activités économiques dans ces régions très fragiles. »

Pour le Vice-Président de la Commission Agriculture, « Le maintien de la production agricole dans les zones montagneuses constitue un enjeu essentiel en terme d’emploi et d’environnement. »

« À travers la PAC mais aussi sa politique de cohésion, l’Union européenne doit investir davantage dans ces zones spécifiques pour tout simplement les maintenir vivantes! », conclut l’eurodéputé PS.

——————————————————–

[1] http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=REPORT&reference=A8-2016-0074&language=FR