Retrouvez la Question écrite adressée à Mme Vestager, Commissaire européenne à la Concurrence, par les eurodéputés Marc Tarabella et Eric Andrieu au sujet du rachat de Monsanto par Bayer :

 

Objet : Rachat de Monsanto par Bayer :

Le 14 septembre 2016, Bayer a annoncé l’acquisition de Monsanto pour 62 milliards d’euros. Cette opération doit être soumise aux autorités de la concurrence de la Commission, qui, à ce jour n’a pas encore été notifiée.

Suite aux révélations des Monsanto papers, des doutes persistent sur le caractère potentiellement cancérigène du glyphosate, substance présente dans le Round Up, produit phare du géant agrochimique américain.

– Estimez-vous que la DG Concurrence puisse intégrer le principe de sécurité alimentaire dans ses critères de « qualité », lors de l’examen du rachat de Monsanto par Bayer ?

Avec la fusion de Dow-DuPont-Syngenta ChemChina et cette acquisition, trois sociétés contrôleraient deux tiers du marché mondial des semences et des produits chimiques agricoles, ce qui rendrait les agriculteurs tributaires de quelques compagnies, avec pour conséquence un renchérissement du prix de leurs intrants.

– Que compte faire la Commission pour protéger les agriculteurs d’une telle concentration?

Le modèle de développement que sous-tend le rachat de Monsanto par Bayer est aux antipodes de la transition de notre modèle productiviste vers un modèle soutenable et respecteux de l’environnement, qu’appellent les citoyens de leurs voeux.

– La Commission va-t-elle en tenir compte lors de l’examen de ce rachat ?