Les auditions des Commissaires désignés pour la constitution de la Commission Juncker se sont tenues au Parlement européen du 29 septembre au 20 octobre. Lors de ce processus, chaque candidat est évalué durant trois heures par les membres des commissions du Parlement européen compétentes pour son portefeuille.

Eric Andrieu a participé aux auditions de plusieurs Commissaires désignés:

Le 30 septembre, il a représenté la Commission de l’Agriculture en tant que Premier Vice-Président lors de l’audition par la Commission de l’Environnement du Commissaire désigné à la santé et à la sécurité alimentaire, le lithuanien Vitenys Andruikaitis.

Le 2 octobre, il est intervenu lors de l’audition en Commission de l’agriculture du Commissaire désigné à l’agriculture et au développement rural, l’irlandais Phil Hogan. Retrouvez ci-dessous les questions d’Eric Andrieu:

1) La volatilité des prix pose de gros problèmes de stabilité de revenu aux agriculteurs. Elle est source de crises agricoles et alimentaires. La politique actuelle du laisser-faire sur les marchés agricoles, n’est pas appropriée pour défendre une agriculture, compétitive, durable, génératrice de croissance et d’emplois, sur tous les territoires de l’Union. La remettrez-vous en cause, en prenant des mesures de régulation de marché et de gestion de crise? Prendrez-vous par exemple des initiatives dans le secteur du lait, qui montre des signes inquiétants de déséquilibre, susceptibles de conduire de nombreuses exploitations à la faillite dans les territoires fragiles et intermédiaires?

2) Dans un autre domaine, vous engagerez vous à faire pleinement respecter la règlementation européenne sur les Indications Géographiques (IG), dans le projet d’accord transatlantique? Dans le même sens, vous impliquerez-vous activement dans la défense des IG pour le secteur du vin, au sein de l’instance américaine ICANN, chargée de gérer l’attribution des noms de domaine sur internet ?

Le 7 octobre, il a participé à l’audition du Premier Vice-Président désigné de la Commission européenne, le Néerlandais Frans Timmermans.

En cliquant ici, retrouvez l’ensemble de la procédure de mise en place de la nouvelle Commission européenne: désignation du Président, répartition des portefeuilles, auditions et vote d’investiture final.