« Le constat est aussi cruel qu’injuste : l’ACP (#Afrique-Caraibes-Pacifique) est la + faible émettrice de gaz à effets de serre au monde mais fait pourtant partie des plus grandes victimes du dérèglement climatique!!! »
#Maputo #Acp #Climat #COP27 #Europe
Mon intervention ⬇️

There are no EU sanctions against Russia causing food crisis in Africa as told by the far right propaganda, says @EricAndrieuEU at the EU-ACP interparliamentary assembly.

We must support Africa for its food production to become independent from external shocks.

✊La convention de #Maputo adoptée hier suivra & évaluera les lois, les mesures & les moyens mis en œuvre pour protéger les droits des femmes sur les questions de violences (mutilation génitale, mariages forcés,…)
Pour découvrir le texte, c’est ici ⬇️

First day for our delegation to the EU-ACP Joint Parliamentary Assembly in Maputo. And first solemn commitment at the Women’s Forum! We‘ll call on the EU-ACP Assembly for a new EU-Africa Women Convention to outline challenges, propose common actions and assess implementation!

Load More
Détachement des travailleurs : la délégation socialiste française salue l’action courageuse et déterminante de Michel Sapin

Communiqué de presse du 9/12/2013

Un accord est intervenu aujourd’hui au Conseil sur la question du détachement des travailleurs. Le texte arraché par la France permettra d’engager la négociation avec le Parlement européen, et de remédier aux détournements par des employeurs malhonnêtes des dispositions européennes existantes.

 « Cette victoire démontre une nouvelle fois que le changement en France est utile à l’ensemble de l’Europe : là où la droite française n’a rien fait pendant dix ans, là où la droite européenne se satisfaisait des dérives et des abus, l’arrivée des socialistes au pouvoir en France a permis de modifier le rapport de force au niveau européen dans un sens plus favorable aux travailleurs européens » estiment les membres de la délégation socialiste française.

 « Notre détermination et notre travail nous permettent d’arracher des avancées, alors même que les progressistes restent minoritaires en Europe. Si l’Europe est en si mauvais état, la droite européenne avec Monsieur Barroso à sa tête, en est comptable. Les élections européennes de mai 2014 seront l’occasion unique pour les Européens de se prononcer sur l’Europe qu’ils veulent : protectrice et régulatrice, placée sous le signe du progrès social, de la croissance et de l’emploi. Ou bien sous le signe du moins-disant social, de la course au dumping et à la concurrence qui nivelle par le bas les droits des européens comme le souhaite la droite » concluent les eurodéputé-e-s socialistes français.

Partager