Retrouvez la Question écrite prioritaire déposée par M. Eric Andrieu, Député européen, à la Commission européenne relative aux synergies entre la stratégie spatiale européenne et la Politique agricole commune :

Question avec demande de réponse écrite E-009235/2016 à la Commission

Article 130 du règlement

Eric Andrieu (S&D)

Objet : Stratégie spatiale pour l’Europe et politique agricole commune

La «Stratégie spatiale pour l’Europe» publiée en octobre par la Commission met en avant le potentiel des satellites pour offrir des «solutions rentables, en particulier  pour connecter les actifs et les personnes dans les zones éloignées». Dans le même temps néanmoins, la référence à l’utilisation des données et services spatiaux issus des programmes Galileo et Copernicus au service des communautés d’utilisateurs agricoles et ruraux reste très évasive, en dépit des fortes retombées économiques et sociales qu’engendreraient de telles synergies.

À ce titre, la Commission est invitée à répondre aux questions suivantes :

  1. Comment compte-t-elle promouvoir «l’utilisation efficace et axée sur la demande des communications par satellite, de manière à favoriser une connectivité omniprésente dans tous les États membres», comme indiqué dans la Stratégie spatiale?
  2. Quels leviers d’action compte-t-elle mobiliser pour encourager le recours aux données et services spatiaux par les agriculteurs?
  3. Peut-elle préciser si la PAC fait partie des politiques européennes dans lesquelles, comme le mentionne la Stratégie, «la Commission encouragera l’utilisation des applications, données et services spatiaux [ …] chaque fois qu’ils apporteront des solutions efficaces»?

 

————————————————–

FR

E-009235/2016

Réponse donnée par Mme Bieńkowska

au nom de la Commission

(23.2.2017)

 

 

La stratégie spatiale pour l’Europe[1] vise à faire en sorte que les avantages des programmes spatiaux européens et les possibilités économiques et sociales qu’ils créent puissent être partagés par tous, y compris les communautés agricoles éloignées

En ce qui concerne l’accès à la connectivité à haut débit, les technologies satellitaires sont essentielles pour les régions périphériques où d’autres technologies de communication au sol peuvent ne pas être en mesure de fournir les solutions attendues.

La Commission, en collaboration avec l’Agence du système global de navigation par satellite européen (GSA), a mis en œuvre une série d’actions destinées à stimuler le développement et l’utilisation des applications spatiales dans le cadre de projets Horizon 2020, par exemple le prix «Farming by Satellite»[2]. Un soutien à l’adoption des données Copernicus est disponible, grâce à des initiatives telles que les «Copernicus Masters»[3], «Horizon 2020» et pour l’agriculture en particulier dans le «Land Service»[4].

La politique agricole commune est l’un des domaines dans lesquels des synergies avec des solutions spatiales ont déjà été éprouvées, mais n’ont pas encore été pleinement exploitées. De meilleures synergies seront atteintes en renforçant la visibilité des solutions fournies par le secteur spatial, en facilitant l’accès aux données spatiales, en promouvant les applications innovantes et en assurant la continuité et le développement axé sur les utilisateurs des programmes spatiaux de l’UE. La Commission continuera d’œuvrer en ce sens.

[1]     COM(2016)705.

[2]     Pour de plus amples informations, voir: https://www.gsa.europa.eu/segment/agriculture

[3]     http://www.copernicus-masters.eu/

[4]     http://land.copernicus.eu/