14-06-2017

J’ai voté en faveur de la résolution sur l’état d’avancement de la mise en œuvre du pacte sur la durabilité au Bangladesh. Le Bangladesh est le deuxième producteur de vêtements au monde et environ 60% de la production de vêtements du Bangladesh est destinée à l’UE. Néanmoins des problèmes relatifs aux conditions de travail et de droits de l’homme existent. Selon les rapports, chaque année, environ 11 700 travailleurs sont tués dans des accidents mortels et des incendies d’usine au Bangladesh, ainsi que 24 500 autres personnes décèdent de maladies liées au travail. Nous voulons que le Pacte de durabilité soit renouvelé lorsqu’il expirera en 2018. Son éventuel renouvellement sera discuté lors de la prochaine convention de l’OIT en juin. Nous voulons que la Commission prenne une position ferme pour renouveler l’accord, étant donné que le Bangladesh n’est toujours pas en mesure de respecter seul les améliorations promises. Je soutiens également l’annonce récente par la Commission d’un « dialogue renforcé » avec le Bangladesh en vue d’une éventuelle suspension des préférences commerciales, en raison du non-respect des droits fondamentaux énoncés dans le système de préférences généralisées (SPG) de l’UE.