13-06-2017

J’ai voté en faveur du rapport sur l’étiquetage de l’efficacité énergétique afin que les nouvelles règles d’étiquetage soient appliquées dans tous les États membres et que la plupart des produits ménagers possèdent de nouveaux labels d’ici la fin de 2019. Les étiquettes permettent aux citoyens de mieux comprendre l’impact des produits sur l’environnement et leur cycle de vie. Une évaluation récente de la directive existante a mis en évidence un certain nombre de divergences qui peuvent entraîner d’importantes économies d’énergie supplémentaires. Par conséquent, les nouvelles étiquettes d’efficacité énergétique permettront aux consommateurs d’acheter des produits ménagers à faible consommation d’énergie et leur permettre d’économiser de l’électricité et des centaines d’euros en factures d’énergie. La création d’une base de données publique donnera aux consommateurs un meilleur outil pour comparer l’efficacité énergétique des produits, tandis qu’une autre base de données renforcera les autorités de surveillance du marché dans les États membres.