Bruxelles – 18/11/2020 – Un premier cas de grippe aviaire vient d’être détecté en France. L’hexagone rejoint la longue liste de pays européens touchés par la pandémie: le Pays-Bas, l’Irlande, le Danemark, la Belgique, la Grande-Bretagne et probablement d’autres où des cas de grippe aviaire hautement pathogène de type H5N8 ont également été constatés. Des dizaines de milliers de volailles ont déjà été abattues aux 4 coins de l’Europe.

Pour Eric Andrieu, Eurodéputé socialiste en charge de l’Agriculture : « il est du devoir de l’Europe d’apporter une réponse adéquate et coordonnée à ce qui pourrait être une nouvelle crise sanitaire majeure, en particulier pour le secteur agricole et des exploitants qui ont déjà tant souffert de la crise de la Covid-19 ».

Le retour de la grippe aviaire met gravement en danger l’ensemble du secteur de la volaille, du producteur au distributeur et de toute l’économie qui y est liée, avec la fermeture de débouchés nationaux et à l’exportation.

« Les autorités européennes doivent prouver qu’elles ont appris de la Covid-19, que ce soit en termes de coordination mais en aussi d’efficacité ! J’ai, donc dès ce matin, interpellé la Commission européenne et son Commissaire chargé de l’agriculture afin qu’ils prennent leurs responsabilités ».

Vous trouverez ci-dessous une copie de l’interpellation.

 


Question avec demande de réponse écrite
à la Commission
Article 138 du règlement intérieur
Eric Andrieu (S&D)

Objet : Risque d’épidémie de grippe aviaire en Europe

Un premier cas de grippe aviaire a été détecté en France. L’hexagone rejoint la longue liste de pays européens touchés par la pandémie: le Pays-Bas, l’Irlande, le Danemark, la Belgique, la Grande-Bretagne et probablement d’autres où des cas de grippe aviaire hautement pathogène de type H5N8 ont également été constatés. Des dizaines de milliers de volailles ont déjà été abattues aux quatre coins de l’Europe.

L’Europe doit apporter une réponse adéquate et coordonnée à ce qui pourrait être une nouvelle crise sanitaire majeure, en particulier pour le secteur agricole et des exploitants qui ont déjà tant souffert de la crise de la Covid-19. Le retour de la grippe aviaire met gravement en danger l’ensemble du secteur de la volaille, du producteur au distributeur sans oublier le transformateur et toute l’économie, avec la fermeture de débouchés nationaux et à l’exportation.

En 2016, la précédente épidémie de grippe aviaire avait eu des conséquences économiques importantes en Europe. Rien qu’en Italie, 83 foyers d’infection H5N8 avaient été identifiés, 2,7 millions d’oiseaux avaient été abattus, les coûts d’éradication s’étaient élevés à 40 millions €.

Quelles sont les mesures que la Commission européenne compte prendre d’urgence pour éviter un nouveau fléau et quel soutien compte-t-elle apporter au secteur ?