L’Eurodéputé Eric Andrieu s’est rendu, le vendredi 29 mai 2015, sur le site d’Agropolis International à Montpellier, à la rencontre des principaux représentants de la communauté scientifique. Une occasion concrète de prendre la mesure des enjeux qui se posent à nous.

Moteur incontournable dans les processus d’organisation de la recherche agricole pour le développement (RAD), il paraît évident que le pôle Agriculture- Environnement-Biodiversité s’impose comme un des principaux atouts dans le cadre de notre grande Région pour s’affirmer à l’échelle nationale et internationale comme un partenaire majeur.

Dans ce cadre, la question de la labellisation à travers l’IDEX ( initiative d’excellence ) destinée à faire émerger en France des pôles pluridisciplinaires d’excellence d’enseignement supérieur et de recherche de rang mondial est plus que stratégique, elle est inévitable pour promouvoir à l’échelle internationale une expérience et un savoir-faire reconnus. C’est un élément clef si la Région souhaite attirer des entreprises d’envergure internationale et des étudiants de haut niveau. La communauté Universitaire et scientifique doit agir vite et proposer de toute évidence un nouveau projet et une nouvelle gouvernance à la lumière de ces enjeux. C’est une lourde responsabilité !

Enfin, le Député européen annonce qu’il encourage et soutiendra toute initiative visant à organiser des débats de fonds avec les divers acteurs du monde de la science, à Bruxelles, sous l’égide d’Agropolis International autour de thématiques telles la sécurité alimentaire, l’agriculture, la biodiversité ou encore l’environnement. L’Europe ne peut rester indifférente aux bouleversements scientifiques et doit par conséquent s’emparer de ces enjeux afin d’y apporter des outils adaptés.