Narbonne – En cet été 2017, de nombreux pays de l’Union Européenne ont subi, et subissent encore, des incendies dévastateurs.

« Dans un contexte d’intensification et d’allongement des périodes de sécheresse, il faut craindre que ces catastrophes, qu’elles soient d’origines intentionnelles, accidentelles où naturelles, soient de plus en plus fréquentes » et « leurs ampleurs dépassent bien souvent les capacités de luttes des états, alors qu’il n’existe aucune législation européenne spécifique sur les sujets de la sècheresse et de la lutte incendie » constate Eric ANDRIEU

L’Eurodéputé, qui plaide pour une réelle solidarité communautaire en la matière, vient de signer, une « interpellation majeure » avec plusieurs de ses collègues parlementaires.

Il demande à la Commission Européenne d’autoriser l’utilisation du Fonds Européen de Solidarité à la réparation des dommages causés par les feux de forêts, et plaide pour la création d’instruments juridiques dédiés à la lutte contre les incendies et la sécheresse dans l’Union Européenne.

Pour Eric ANDRIEU, « la création d’un cadre juridique spécifiques, afin d’arriver à une meilleure coordination et optimiser les instruments communautaires disponibles, ainsi que la mise en place d’un organisme européen pour la protection des forêts, est aujourd’hui une nécessité ».

Et l’Eurodéputé de conclure « nous déplorons chaque années les insuffisances des outils de prévention et de réparation des espaces endommagés par les catastrophes naturelles et les incendies. La Commission Européenne doit se saisir de ce sujet et agir vite. Sans cela, nous aurons le même débat à chaque été. C’est inacceptable. »

Le débat aura lieu le jeudi 14 septembre en session plénière à Strasbourg.

 

Contact Presse : Serge Lauras 09 67 18 32 66