Sur initiative du Député Jean-Claude Perez, une délégation d’élus audois (dont Eric Andrieu faisait parti) avait rencontré le Président de la République en septembre dernier, dans le but de lui faire part de notre inquiétude concernant l’avenir de la 3e RPIMA. Le Député Andrieu est ravi d’apprendre que le « 3 » ne figure pas sur la liste des dissolutions.

Le Ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian a confirmé au Député Perez que le régiment de parachutistes de Carcassonne « ne sera pas concerné par la loi de programmation militaire dans son ensemble ». C’est une excellente nouvelle !