Suite à une demande de faire interdire le foie gras des restaurants du Parlement européen, Eric Andrieu et d’autres parlementaires se sont fortement mobilisés pour contrer cette tentative de prohibition et faire ainsi respecter nos produits locaux et nos territoires.

Ils ont notamment écrit au Président et aux questeurs du Parlement pour s’opposer à cette demande qui était loin de faire l’unanimité au sein des élus.

Cet appel a été entendu et la demande a bien été rejetée le 19 mai dernier.

Le foie gras est un patrimoine culturel et gastronomique qui doit être protégé et respecté!

Pour consultez la lettre, cliquez ici.