L’eurodéputé Eric Andrieu organisait aujourd’hui, au Parlement européen à Bruxelles, l’évènement « COPERNICUS4REGIONS Breakfast Debate » en partenariat avec le réseau NEREUS (Network of European Regions Using Space Technologies).

Bruxelles – Jeudi 23 janvier se tenait au Parlement européen un évènement autour du programme spatial européen COPERNICUS, en présence notamment de Josef Aschbacher, directeur des programmes de l’agence spatiale européenne, Bernard Plano, Président du réseau des régions européennes utilisant les technologies spatiales et Andres Jaadla, représentant du comité des régions.

« Le Parlement européen, a un rôle majeur à jouer afin de travailler de concert avec le comité des régions et les régions de l’Europe entière dans le but de faciliter la vie des citoyens, des PME et des autorités publiques », insiste l’élu socialiste Eric Andrieu.

« L’Europe peut être fière de son projet COPERNICUS, cela permet de souligner l’importance du réseau de régions européennes utilisant les technologies spatiales (NEREUS). Les technologies spatiales ont largement leur place dans notre quotidien et peuvent rendre de fiers services aux politiques publiques régionales ».

En agriculture, par exemple, ils fournissent des services et des produits basés sur la localisation intégrant les technologies spatiales afin d’améliorer la qualité et la sécurité des aliments ainsi que l’efficacité des ressources dans les pratiques agricoles : « Du champ à l’espace, il n’y a qu’un pas. Avec le développement de l’agriculture de précision, l’accès aux données devient de plus en plus central pour le secteur agricole », ajoute l’eurodéputé.

« Ces technologies permettent également la surveillance des conditions météorologiques. La triste et tragique actualité australienne, nous montre la précieuse aide que représente de telles informations pour combattre les incendies et ses conséquences (prévisions de la qualité de l’air, évolution du vent et des nuages) ».

Avant de conclure : « Il est important de défendre le rôle clé des régions dans l’émergence d’applications issues des technologies spatiales et de permettre aux régions d’avoir leur place dans la politique spatiale européenne. En cette période d’instabilité géopolitique, l’autonomie stratégique de l’Europe est essentielle ! ».

 

 

Contact presse : Merry Laballe, collaboratrice parlementaire +32 492 40 78 84