´Communiqué de presse d’Eric Andrieu – 16/02/2017

« Une juste reconnaissance » selon l’eurodéputé audois Eric Andrieu.

Strasbourg – La Commission européenne, par une décision du mercredi 15 février, vient d’autoriser l’inscription des « Lucques du Languedoc » dans le registre des appellations d’origine protégées (AOP). Cette variété d’olives vertes, essentiellement cultivées dans les départements de l’Aude et de l’Hérault devient officiellement la 240ème dénomination française protégée.

En bon Audois, Eric Andrieu rappelle que le 28 juin dernier il avait convié à Bruxelles les représentants de la coopérative l’Oulibo, à participer à un évènement où ont été proposés à la dégustation des produits d’appellation menacés par les négociations transatlantiques. L’olive Lucques y figurait en bonne place. Ardent défenseur des terroirs dans les instances européennes, l’eurodéputé voit dans cette décision la « juste reconnaissance d’une production aux qualités uniques et intimement liée aux territoires et aux hommes qui la cultive ».

A l’heure où certains accords de libre-échange menacent notre modèle de production, le Porte-parole des socialistes européens pour l’Agriculture appelle à « ne pas baisser la garde sur la question de la défense de nos appellations. Au-delà de la protection d’un produit, c’est un territoire, un mode de vie que l’on défend ».

Avant de conclure : « Les olives Lucques, à l’instar d’autres appellations protégées, rappellent une histoire. C’est le rôle de tous les politiques de défendre ces traditions. »

 

 

Contact Presse: Serge Lauras + 33 9 67 18 32 66