Deux ans se sont écoulés depuis que 1 138 ouvriers ont été tués et plus de 2 500 ont été blessés dans l’effondrement du #RanaPlaza au #Bengladesh.

Il est plus que temps d’agir afin que les victimes obtiennent réparations et pour qu’un tel drame ne se reproduise plus jamais. Aujourd’hui il manque encore 8.5 millions de dollars au fonds d’indemnisation des victimes et de leurs familles.

Nous attendons que la Commission s’engage car l’Union Européenne a la capacité et le devoir de responsabiliser les entreprises pour qu’elles respectent les droits de l’homme, du travail et de l’environnement.

Une résolution sur l’effondrement du Rana Plaza, et sur les normes du travail et de sécurité dans l’industrie textile au Bangladesh, dont Eric Andrieu est signataire, sera examinée en plénière la semaine prochaine à Strasbourg.