Le Jeudi 16 mai dernier, à l’occasion du Joli Mois de l’Europe en Aquitaine, des lycéens et étudiants ont endossé le rôle d’un d’eurodéputé le temps d’une journée. Dans l’amphithéâtre du Conseil régional d’Aquitaine, ils ont débattu d’une réforme d’actualité et sujette à de longs débats : le programme Erasmus pour tous.

Sollicité par la Région Aquitaine et l’association EUROFEEL de Sciences Po, Eric Andrieu s’est bien volontiers prêté au jeu de cette simulation en endossant le temps d’une après-midi le rôle de Président du Parlement Européen et, après avoir introduit la séance aux côtés d’Alain Rousset, Président de la Région Aquitaine, il a assumé la charge de gérer débats et temps de parole.

Force est de constater que le projet n’avait rien d’improvisé, car au terme des 4 mois de travail pour préparer cette journée et les amendements mis en débat, les intervenants ont fait la démonstration d’une parfaite maîtrise du sujet et des positionnements politiques des différents groupes. Les représentants de l’Europe de la Tradition, Solidarité Européenne, Ecologie en Europe ou Libertés Européennes (simplification des quatre grands groupes présents au Parlement Européen) ont parfaitement tenu leurs rôles en surprenant l’auditoire par la qualité des discussions et l’à-propos des postures.

Et les discussions n’ont pas manqué : sur la proposition de prêts aux étudiants, sur le nom du nouveau programme, aujourd’hui appelé « Erasmus pour tous » ou encore sur son budget, ou son élargissement à des pays voisins de l’Europe, etc. Ainsi, la fermeture du programme à la Turquie sera par exemple rejetée, mais l’appellation « Yes Europe » pour nommer le futur programme adoptée.

Cette manifestation inscrite dans le cadre de la célébration de la journée de l’Europe, visait à illustrer l’impact de l’institution dans la vie quotidienne des étudiants et, pour atteindre cet objectif, quoi de plus pédagogique que de le vivre. Objectif 100% atteint !