Je me félicite aujourd’hui de ce vote historique qui a vu le Parlement européen dire non à la pêche par impulsion électrique ! Notre Parlement a dit non aux mesures techniques qui détruisent les fonds marins et provoquent des dommages irréversibles pour notre environnement! Il a dit oui aux poissons, oui à la ressource commune, oui aux artisans-pêcheurs et oui aux écosystèmes !

Il a dit non à la Commission européenne qui voulait étendre cette pratique barbare à toute l’Europe, et non aux puissants lobbyistes des flottes industrielles qui en ont fait leur fonds de commerce. Je suis fier que ça soit l’amendement, que j’ai cosigné 61 de mes europarlementaitres, qui ait permis d’obtenir ce résultat.

Au nom des poissons et des océans, je remercie tous les collègues qui ont soutenu ce texte et toutes les organisations citoyennes qui se sont mobilisés pour cette interdiction. La pêche électrique sera désormais bannie dans toute l’Union européenne et c’est une grande avancée !

Il était temps de mettre fin à ces méthodes de pêches barbares qui étaient une honte pour l’Europe et pour l’humanité !