Intervention étayée de @EricAndrieuEU qui rappelle le travail opéré sur l’étiquetage dans le règlement OCM. Je partage avec lui que l’information et l’éducation sont les deux leviers les plus efficaces!

Il faut une nouvelle Politique Agricole Commune!
Alors que la #PAC fête son 60ème anniversaire, c’était l’occasion de rappeler ses bienfaits mais aussi ses lacunes.

Le constat tiré il y a 50ans par Mansholt est tristement d'actualité
Explications⬇️
https://www.eric-andrieu.eu/il-faut-une-nouvelle-politique-agricole-commune-la-lettre-de-mansholt-en-1972-est-plus-que-jamais-dactualite/

#COP27 organisée dans un pays africain est l’occasion de donner davantage de visibilité aux organisations de la société civile africaines mais aussi de rappeler que l’Afrique a le taux d’émission carbone le + faible mais est la plus grande victime du réchauffement climatique

What we expect from #COP27? Concrete measures to stop climate change.
The war in Ukraine cannot be used as an excuse to postpone the green transition!

More from @MChahim @delarabur & @javilopezEU 👇

https://www.socialistsanddemocrats.eu/newsroom/sds-cop27-world-expects-concrete-measures-stop-climate-change-war-ukraine-cannot-be-used

Aujourd’hui s’ouvre la #COP27 en #Egypte, pays méditerranéen très touché par le réchauffement comme ses voisins. Les enjeux environnementaux sont cruciaux et les effets du dérèglement climatique sont dévastateurs. Il est donc indispensable que les engagements soient pris & tenus.

Load More
Pour reconquérir la biodiversité, les socialistes veulent interdire l’usage de pesticides sur les surfaces d’intérêt écologique

À l’initiative d’Éric Andrieu, coordinateur socialiste de la commission en charge de l’agriculture, les membres du groupe socialiste ont décidé à l’unanimité de soutenir l’interdiction des pesticides sur les surfaces d’intérêt écologique. Ces dernières représentent moins de 8 % des terres arables en Europe.

Ce vote important pour notre environnement aura lieu mardi 13 juin à Strasbourg. À ce stade, la droite européenne s’oppose à cette interdiction.

Renforcer la biodiversité, déplacer l’agriculture vers un modèle plus durable, protéger la santé des Européens : tout impose de réduire la place des pesticides, c’est d’ailleurs ce qui légitime le budget ambitieux de la PAC. Nous ne pouvons pas entendre les arguments de la droite, pour laquelle cette mesure porterait atteinte à la production de protéagineux et de légumineuses, secteurs où l’Europe est extrêmement dépendante des pays tiers.

Il est urgent de mettre en place un vrai plan stratégique européen d’indépendance en protéines végétales, afin de réduire nos importations de soja destiné à l’alimentation animale, et trouver des solutions pérennes qui ne nuisent pas à l’environnement. C’est l’objet du rapport que prépare actuellement le socialiste Jean-Paul Denanot.

En tout état de cause, il est en fondamental de réserver les surfaces d’intérêt écologiques pour ce à quoi elles sont destinées, et préserver la biodiversité qui est un enjeu majeur pour l’équilibre de l’agriculture.

Face aux signaux négatifs en matière d’environnement envoyés par M. Trump, l’Europe doit envoyer un message fort en prenant le leadership sur les problèmes écologiques et climatiques. Les eurodéputés socialistes et radicaux s’engageront pour rallier 376 voix afin d’atteindre cet objectif mardi prochain.

Partager