« Si rien ne change, nous n’aurons d’autres choix que de mourir! »
Témoignages bouleversants de petits exploitants agricoles brésiliens victimes d’une politique agricole centrée uniquement sur les grandes entreprises et les multinationales…
@foeeurope #Mercosur

Intervention étayée de @EricAndrieuEU qui rappelle le travail opéré sur l’étiquetage dans le règlement OCM. Je partage avec lui que l’information et l’éducation sont les deux leviers les plus efficaces!

Il faut une nouvelle Politique Agricole Commune!
Alors que la #PAC fête son 60ème anniversaire, c’était l’occasion de rappeler ses bienfaits mais aussi ses lacunes.

Le constat tiré il y a 50ans par Mansholt est tristement d'actualité
Explications⬇️
https://www.eric-andrieu.eu/il-faut-une-nouvelle-politique-agricole-commune-la-lettre-de-mansholt-en-1972-est-plus-que-jamais-dactualite/

#COP27 organisée dans un pays africain est l’occasion de donner davantage de visibilité aux organisations de la société civile africaines mais aussi de rappeler que l’Afrique a le taux d’émission carbone le + faible mais est la plus grande victime du réchauffement climatique

What we expect from #COP27? Concrete measures to stop climate change.
The war in Ukraine cannot be used as an excuse to postpone the green transition!

More from @MChahim @delarabur & @javilopezEU 👇

https://www.socialistsanddemocrats.eu/newsroom/sds-cop27-world-expects-concrete-measures-stop-climate-change-war-ukraine-cannot-be-used

Load More
Projet de budget rectificatif n ° 2 au budget général 2017 – budgétisation de l’excédent de l’exercice 2016

J’ai voté en faveur du projet de budget rectificatif n°2 au budget général 2017 puisqu’il vise à inscrire dans le budget 2017 le surplus de l’exercice financier 2016, d’un montant de 6,4 milliards d’euros. Cela s’explique notamment en raison d’une sous-exécution majeure des crédits de paiement dans le domaine de la cohésion et d’un montant relativement élevé d’amendes qui sont comptées sur l’excédent de 2016. Ce rapport appelle les États membres à profiter de ce remboursement important dans leurs budgets nationaux pour honorer leurs promesses, notamment en ce qui concerne la crise des réfugiés.

 

Partager