#COP27 organisée dans un pays africain est l’occasion de donner davantage de visibilité aux organisations de la société civile africaines mais aussi de rappeler que l’Afrique a le taux d’émission carbone le + faible mais est la plus grande victime du réchauffement climatique

What we expect from #COP27? Concrete measures to stop climate change.
The war in Ukraine cannot be used as an excuse to postpone the green transition!

More from @MChahim @delarabur & @javilopezEU 👇

https://www.socialistsanddemocrats.eu/newsroom/sds-cop27-world-expects-concrete-measures-stop-climate-change-war-ukraine-cannot-be-used

Aujourd’hui s’ouvre la #COP27 en #Egypte, pays méditerranéen très touché par le réchauffement comme ses voisins. Les enjeux environnementaux sont cruciaux et les effets du dérèglement climatique sont dévastateurs. Il est donc indispensable que les engagements soient pris & tenus.

.@TheProgressives call on Orbán: stop holding the Post-Cotonou Agreement hostage. ACP-EU deserves to take a leap forward https://shar.es/afCrXi

Load More
Traçabilité des produits transformés : le Parlement tape du poing sur la table !

Le Parlement européen a adopté ce jour à une large majorité une énième résolution demandant à la Commission européenne d’accélérer la révision du Règlement sur l’information des consommateurs pour rendre obligatoire la mention de l’origine de la viande et du lait utilisés comme ingrédients dans les plats préparés.

Trois ans après le scandale alimentaire et sanitaire des « lasagnes au cheval », la Commission européenne est toujours incapable de répondre positivement à 70% des consommateurs européens qui réclament que ces informations soient obligatoires.

Pour s’y opposer, la Commission européenne argue qu’elles seraient trop coûteuses, invoquant des surcoûts de 20% à 50% par rapport au prix actuel.

Ces chiffres sont plus qu’exagérés. Le système de traçabilité obligatoire pour la viande fraîche fonctionne et peut facilement être étendu à la viande dans les plats préparés. Toutes les études montrent qu’une telle traçabilité et transparence ne serait pas onéreuse. La Commission doit mettre un terme à ses prétextes fallacieux et ses manœuvres dilatoires : il est temps qu’elle agisse!

Eric Andrieu et les eurodéputés socialistes & radicaux se félicitent de l’expérimentation obtenue par le gouvernement français et appellent la Commission européenne à généraliser ce dispositif à l’ensemble des États membres.

La santé des consommateurs européens n’a pas de prix! La Commission doit adopter sans délais une réglementation sur l’étiquetage obligatoire de l’origine nationale dans les produits transformés.

Partager