Une session spéciale « PAC » au Conseil Général du Lot et Garonne

A l’invitation de Pierre Camani, Président du Conseil Général du Lot et Garonne, Eric Andrieu est venu présenter le vendredi 24 octobre dernier l’architecture de la nouvelle Politique Agricole Commune (PAC) devant les Conseillers Généraux et les représentants des organisations professionnelles agricoles du département. Depuis le renforcement du rôle du Parlement Européen dans le processus législatif, les parlementaires européens ont énormément pesé dans les choix de l’Union, il n’est donc pas surprenant qu’ils soient régulièrement sollicités pour expliquer les dessous d’une réforme emblématique de l’Europe. Et l’Eurodéputé de souligner comment le Parlement a su infléchir les positions de la Commission au profit d’une agriculture plus juste, plus verte, plus redistributrice et plus orientée vers le développement rural. Pour planter le décor d’un dispositif complexe, Eric Andrieu a tenu à rappeler combien la France avait tiré son épingle du jeu grâce en particulier à l’action de son Président de la République dans la négociation budgétaire. Tandis que le budget européen agricole reculait de 16%, la France est le pays qui a vu son enveloppe budgétaire agricole le moins régresser par rapport à la période précédente 2007- 2013: 1,7% (-12,8 pour la Pologne, -8,1% pour l’Allemagne, -3,8% pour l’Espagne..).

Dans l’accord final les crédits annuels pour l’agriculture française s’élèvent à 7,7 milliards d’euros courants pour le premier pilier, et à 1,4 milliard d’euros courants par an pour le second pilier, soit un montant total de 9,1 milliards d’euros. De fait, jamais une réforme n’a contenu d’effets redistributifs aussi élevés entre les pays, les régions et les agriculteurs. Ceci explique que la réforme ait porté essentiellement sur le volet des aides directes et crée plusieurs outils destinés à la redistribution (paiement aux premiers ha, définition de l’agriculteur actif, convergence interne, flexibilité entre les deux piliers de la PAC, régime des petites exploitations, plafonnement…). Pour autant, Eric Andrieu rappelait à l’assistance que cette réforme, qui entrera en application en 2015, n’est qu’une étape vers une plus grande réforme structurelle à l’horizon 2020.

Découverte d’une filière d’exception : l’Armagnac

C’est au cœur du Gers, plus exactement à Lannepax, siège de des établissements Delord, qu’Éric Andrieu est venu à la rencontre de la Présidente de la filière « Armagnac », Madame Corinne Lacoste-Bayens. Autour d’une dégustation (modérée…) des produits de la maison pilotée par Jérôme Delord, Eric Andrieu à découvert une filière qui dispose de tous les atouts pour devenir une filière d’exception.

Loin des volumes de vente et des méthodes marketing des grandes maisons de Cognac et de Whisky (la filière commercialise 5 à 6 millions de cols, quand les cognac en distribue 183 millions et le scotch whisky 1.1 milliards…), le développement de la notoriété du produit, sa qualité et son image permet d’espérer une marge de progression non négligeable dans les années à venir. Depuis les 18 derniers mois et malgré un contexte mondial qui s’est nettement dégradé, les perspectives restent bonnes, notamment à l’export. Une rencontre à Bruxelles pour approfondir les questions normatives est d’ores et déjà prévue.

Rencontre militante en Lot et Garonne

A chaque déplacement dans un département, Eric Andrieu profite de cette occasion pour aller à la rencontre des camarades dans les Fédérations. Au terme d’une journée marathon, l’eurodéputé a donc conclu son périple aux côtés des militants socialistes Lot et Garonnais.

L’occasion de retrouver toutes celles et ceux croisés durant la campagne des européennes, de les remercier pour leur mobilisation, mais surtout de délivrer sa vision de parlementaire socialiste sur les derniers évènements politiques (auditions des commissaires, programme politique de Jean-Claude Juncker, Tafta…). Un grand merci à Sandrine Laffore, ex colistière aujourd’hui en charge de la Fédération en remplacement de Matthias Feckl, pour avoir permis ce moment de partage !