« Le constat est aussi cruel qu’injuste : l’ACP (#Afrique-Caraibes-Pacifique) est la + faible émettrice de gaz à effets de serre au monde mais fait pourtant partie des plus grandes victimes du dérèglement climatique!!! »
#Maputo #Acp #Climat #COP27 #Europe
Mon intervention ⬇️

There are no EU sanctions against Russia causing food crisis in Africa as told by the far right propaganda, says @EricAndrieuEU at the EU-ACP interparliamentary assembly.

We must support Africa for its food production to become independent from external shocks.

✊La convention de #Maputo adoptée hier suivra & évaluera les lois, les mesures & les moyens mis en œuvre pour protéger les droits des femmes sur les questions de violences (mutilation génitale, mariages forcés,…)
Pour découvrir le texte, c’est ici ⬇️

First day for our delegation to the EU-ACP Joint Parliamentary Assembly in Maputo. And first solemn commitment at the Women’s Forum! We‘ll call on the EU-ACP Assembly for a new EU-Africa Women Convention to outline challenges, propose common actions and assess implementation!

Load More
La fusion Bayer-Monsanto en marche

Suite à la notification formelle aux autorités de la concurrence européenne du rachat de Monsanto par Bayer, les Eurodéputés Eric Andrieu et Marc Tarabella appellent la Commission à bloquer cette fusion.

Strasbourg– Vendredi 30 juin, le Groupe Bayer AG a notifié auprès des services de la Direction Générale de la concurrence de son projet de rachat du géant de l’agrochimie américain Monsanto.

Les deux eurodéputés sociaux-démocrates Eric Andrieu et Marc Tarabella, qui avaient saisi la Commission européenne[1], le 23 juin sur les possibles dangers de cette acquisition, réitèrent leur demandent à la DG Concurrence d’intégrer le principe de sécurité alimentaire dans ses critères de « qualité », lors de l’examen du rachat de Monsanto par Bayer.

Pour Marc Tarabella et Eric Andrieu : « Suite aux révélations des Monsanto papers, force est de constater que des doutes persistent sur le caractère potentiellement cancérigène du glyphosate, substance présente dans le Round Up, produit phare de Monsanto, et que la Commission européenne doit en tenir compte lors de son examen. »

Les deux membres S&D de la Commission Agriculture du Parlement européen soulignent qu’ « avec la fusion de Dow-DuPont et Syngenta-ChemChina et cette acquisition, trois sociétés contrôleraient deux tiers du marché mondial des semences et des produits chimiques agricoles, ce qui rendrait les agriculteurs tributaires de quelques compagnies, avec pour conséquence un renchérissement du prix de leurs intrants. Le rôle de la Commission européenne est de protéger les agriculteurs d’une telle acquisition. »

Avant d’ajouter : « Le modèle de développement que sous-tend le rachat de Monsanto par Bayer est aux antipodes de la transition de notre modèle productiviste vers un modèle soutenable et respectueux de l’environnement, qu’appellent les citoyens de leurs vœux. Nous demandons à la Commission d’en tenir compte lors de l’examen de ce rachat. »

Notifiée, la Commission dispose désormais de 25 jours pour statuer[2].

 

Contact presse :

Bureau d’Eric Andrieu, Raphaël Delarue : + 32 486 359 463

Bureau de Marc Tarabella, Emmanuel Foulon : + 32 497 594 186

 

———————————————————————————

[1] https://www.eric-andrieu.eu/4657-2/

[2] http://ec.europa.eu/competition/mergers/procedures_en.html

Partager